Lycée rené goscinny

Un paysage construit
VOIR

Programme

Construction d’un lycée pour 900 élèves, dont 800 en demi-pension, gymnase, et logements de fonction

Fiche Technique

Maître d’ouvrage : Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Mandataire du maître d’ouvrage : AREA Équipe de maîtrise d’œuvre
Architecte mandataire : José Moralés Architecte
Architecte associé : MARCIANO ARCHITECTURE / Rémy Marciano architecte
BET pluridisciplinaire et économiste : BETEM BET
étude de sols : ERG Géotechnique
Paysagiste : Jérôme Mazas
Consultant développement durable : William Martin ingénieur
conseil Certification : Label BBC 2005
Objectif Charte Bâtiment Durable Méditerranéen
Surface : 12 000 m2 SHON
Coût des travaux : 21 M€ HT
Livraison : 2012

Ce projet nous raconte des histoires de vallées, de montagne, d’eau. L’eau qui coule par le Paillon façonne le paysage, dessine des îles, et nous renvoie à un paysage absolu, dessiné par le temps, sculpté par l’eau. Il évoque aussi les contreforts des villages fortifiés, les îles du lit du fleuve, les restanques plantées de l’arrière pays, la minéralité des vallées alpines. Notre projet compose avec ce site un nouveau récit territorial. Cette opération est issue de la lecture du contexte, de ses contraintes et de son identité. Le projet affirme son intégration dans la vallée et son inscription dans la continuité des lanières villageoises alentour. Sa position haute assure une protection aux inondations et aux nuisances sonores de la carrière et de la voie ferrée. Sa localisation au nord de la parcelle permet de libérer un espace de vie plus vaste au sud. À la rencontre de ces thématiques fortes, le lycée devient partie prenante dans la vie du quartier, développe avec le site de nouvelles pratiques et offre aux riverains un nouveau regard sur une architecture locale réinventée. Le rapport au sol des bâtiments s’exprime par une minéralité faite de murs en gabions et de voiles en béton tels des socles. Sur ces promontoires, une architecture en structure bois et aux façades plissées fabriquent un univers fait de lumière, de transparence, avec un rapport étroit aux vues et aux orientations. L’innovation que nous proposons au-delà du travail spécifique du bois, est de distribuer la plupart des salles de classes par l’extérieur. Ce choix permet une ventilation naturelle, un rapport permanent avec l’environnement.


Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap

Lycée rené goscinny - Drap